Livraison gratuite dès 200€ d'achat | Paiement sécurisé | Merci pour toutes vos commandes !

Notre Histoire

L'histoire de la marque Kerners

Kerners c’est d’abord un village de pêcheurs en plein Golfe du Morbihan.

On y pratique la voile, la pêche, le paddle ou la plongée. On y lit des livres sur des chaises longues avoisinant les hortensias de mamie Dona.

Un endroit où on pêche la crevette à la lampe frontale et où on saute des rochers de l’île d’en face. Un endroit où mon père a demandé ma mère en mariage sur « petite chose », un vieux gréement. Kerners, c’est ma grand-mère, mes parents, mon frère, ma soeur, mes cousins et les copains. Kerners, c’est ma marque, mon héritage.

Et aujourd’hui, Kerners c’est aussi des vêtements pensés par nous, pour vous, pour toutes les femmes et toutes les morphologies !

Chez Kerners, on est solaire ! On aime les levers de soleil, les embruns et surtout, surtout, on aime les vacances.

Des vêtements réalisés pour vous apporter de la bonne humeur et du kiff tout au long de l’année!

_____

Qui est derrière Kerners ? 

On rêve presque toutes d’être styliste à 10 ans.

On utilise les placards de nos parents pour se déguiser, on s’essaye à dessiner des silhouettes, on découpe compulsivement des magazines de mode, puis on grandit.

D’autres s’y refusent, et c’est de ceux-là qu’Inès se revendique. Née et élevée entre Nantes et Kerners, petit village du Morbihan, Inès cultive dès son adolescence une identité bien à elle, à un âge où la conformité est l’usage. Mais Inès est éprise de liberté et de créativité.

Les étés, face au Golfe breton, entre deux séances de pêche avec son père et trois tartines de beurre salé avec Dona, sa grand-mère, Inès prépare ses croquis, imagine comment créer des vêtements reproduisant toutes ces sensations ; des vêtements iodés et légers, au goût de ses étés enchanteurs. Dans son panier de pêche revisité en sac à main, elle tient l’essence même de son futur projet : KERNERS. Quelques années plus tard, styliste diplômée et finissant son master en management et développement de produit, elle se lance dans la création de sa marque.

De coups de crayons en coups d’aiguilles naissent DONATIENNE, LISE, CHARLINE, ALIX, VICTORIA et d’autres, des robes aussi légères que lumineuses.

Elles sont produites en édition très limitée ou en précommande dans une démarche toujours plus responsable, celle de l’upcycling, où la récupération de stocks de tissus de fins de séries de fabricants textiles ou bien de maisons de luxe permettent de donner vie à de nouvelles pièces de qualité.

Une créatrice et une démarche dans son époque, et dans le vent, breton bien sûr.